Seiki

Découvrir le Seiki fut, pour moi, une expérience personnelle étonnante, une connexion à une mémoire inconsciente bouleversante.

Cette discipline japonaise est basée sur le concept de l’Agir et du Non Agir « Wei Wu Wei » c’est-à-dire l’agir sans effort, naturel, s’appuyant sur l’intuition et la résonance.

Seiki vise à soutenir le Ki, l’énergie vitale de chaque personne. Il ne s’agit pas de traiter des symptômes ou une maladie mais d’optimiser le fonctionnement du corps et de réveiller vos ressources intérieures.

Le soin entraîne une relaxation profonde. La personne reste consciente. Son souffle s’approfondit. Le corps est libre de répondre, il relâche les tensions par le Katsugen, le mouvement spontané et régénérateur. Un nouvel espace s’ouvre dans le cœur et l’esprit. On se sent soulagé, libéré, revitalisé, comme régénéré. L’organisme retrouve de l’harmonie.

En tant que praticienne, j’observe des principes importants durant une séance de Seiki:

  • Une présence et une observation attentive
  • Un esprit vide (mushin)
  • Un toucher doux, naturel, adapté (Seiki chaku shu)
  • Le souffle
  • La respiration par les mains Gyôki sur les points de résonance
  • La bonne action, le bon endroit, le bon moment (Kidoma)

Alors la transformation peut se produire…

Tout comme le Shiatsu, Seiki se pratique au sol, au travers des vêtements. 

Source: La pratique du Seiki, la vie en résonance, Frans Copers. http://www.seikisoho.be

Pour en apprendre plus sur Seiki
%d blogueurs aiment cette page :